Juil 11, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Les offres de reprise de Tati, se sont améliorées

Les offres de reprise de Tati, se sont améliorées

Les offres de reprise de Tati, se sont améliorées

Depuis la décision du tribunal de commerce de Bobigny, le 4 mai dernier, de mettre l’enseigne de textile en redressement judiciaire, en désignant un  administrateurs judiciaires, que les offres de reprises ont déferlé. Le responsable du groupe Agora (Fabio Lucci, Giga store et Tati) a déclaré que cinq offres de reprise ont été proposé, mais malheureusement aucune n’a englobé l’embauche de tous les salariés.

L’Offre des quatre enseignes

Première offre intéressante, été formé par les 4 spécialistes de la grande distribution, Foir’Fouille, Stockomani et Centrakor ainsi que Maxi Bazar, leur première proposition été de récupérer 88 des 145 magasins du groupe, dont le fameux magasin de Barbès, ainsi que 1 051 salariés des 1754, tout en investissant 60 millions d’euros pour la rénovation des magasins.

Suite à la pression de l’administrateur judiciaire, les quatre enseignes ont amélioré leur offre, en proposant d’investir 80 millions d’euros au lieu de 60 millions d’euros, dans les magasins et avec la reprise par Maxi Bazar d’une dizaine de boutiques franchisées, qui vont garder le nom de l’enseigne Tati.

Fondateur de GiFi sur le coup

Le fondateur de GiFi compte à lui, a proposé au début, la reprise de 100 magasins dont celui de Barbès qui emploient près de 200 salariés, et il investira plus de 80 millions d’euros, tout en gardant plus 1200 salariés dans leur poste. Sans oublier la reprise de 250 franchises du groupe Agora à l’étranger et que Philippe Ginestet compte garder le nom de l’enseigne Tati, dans tous les magasins.

Philippe Ginestet, le spécialiste dans la vente des produits de décoration maison et de l’électroménager, a amélioré son offre après les négociations avec l’administrateur judiciaire, en augmentant le nombre de magasins repris à 120 ainsi que 1300 postes d’emploi direct seront gardés, soit 75 % des employés. Si cette offre sera complétée par une autre offre de reprise, la majorité des salariés garderont leur emploi.

Clôture des offres 24 mai

Les offres pourront évoluer d’ici le 24 mai date de clôture des offres, pour que le 29 mai le tribunal de commerce examinera de plus près toutes les propositions et tranchera pour la meilleure des solutions.

Les salariés sont plutôt pour la proposition du fondateur de GiFi, puisqu’il permet de garder l’enseigne et de sauver le maximum de salariés. Mais ils espèrent quand même, que le nouveau président intervient dans la négociation, pour mettre la pression à la société mère ERAM afin qu’elle s’engage à reprendre tous les salariés des magasins qui ne seront pas repris, comme a proposé Thomas Hollande avocat des salariés et fils de l’ancien président.

 

 

Read More
Mai 8, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Accouchement à domicile, tout savoir

Accouchement à domicile, tout savoir

Accouchement à domicile, tout savoir

Une grande tendance accouchée chez soi, une façon de retour à la source, plusieurs célébrités se sont tournées vers cette méthode plus naturelle et moins traumatisante, parmi eux Demi Moore, Pamela Anderson, Julianne Moore, Patricia Arquette et Gisele Bündchen. En France, sur 820.000 naissances par an, seulement 1 à 2 % optent pour un accouchement chez soi, entourer par leurs familles.

L’accouchement à domicile revient de plus en plus à la mode, pour ce sentiment d’intimité et d’authenticité qui est rassurant pour la future maman.

À la recherche d’une expérience naturelle et en famille, ce choix d’accouchement permet aussi d’impliquer le papa à participer dans les différents moments de l’accouchement et de participer dans la venue de son bébé.

Comment ça se passe ?

Une fois la décision d’accouchement à domicile est prise, vous devez au premier lieu, vous adressez à une sage-femme libérale ou un médecin qui pratique des accouchements à domicile. En France, la pratique n’est pas autorisée si les conditions de la naissance ne présentent aucune difficulté (Grossesse gémellaire, présentation du bébé par le siège, ou menace d’accouchement prématuré, hypertension…).

Le jour de l’accouchement, il faut préparer une alèse plastifiée, des serviettes et une bassine. Le reste du matériel sera ramener par la sage-femme. Vous pouvez choisir la position qui vous convient pour accoucher, mais généralement avec la force de gravité, c’est plus facile d’accoucher en position en siège qu’en position allongée comme à l’hôpital.

Toutefois en cas de complication, la sage-femme pourra, vous transférez dans une maternité.

Quels sont les risques ?

Malgré que la menace de mortalité des nouveau-nés reste mince, par ailleurs il est plus élevé à domicile qu’à l’hôpital, en effet selon les chercheurs, 3.9 cas pour 1000 accouchements à domicile, contre 1.8 cas à l’hôpital.

Par contre, plusieurs spécialistes en gynécologie trouvent que ce choix est une véritable prise de risque comme a déclaré le professeur Cabrol, chef de service des maternités de Port-Royal et de Saint-Vincent-de-Paul à Paris : « Je ne pense que du mal de l’accouchement à domicile ! Quoiqu’on en dise, cela n’est pas sans risques ». Mais il faut toutefois souligner que 10 % des accouchements à domicile finissent à l’hôpital suite à une complication survenue lors de l’accouchement.

Mais aussi beaucoup de féministes trouvent que cette pratique est rétrograde et dangereuse pour les femmes comme a souligné Elisabeth Badinter « Jamais on y rappelle que dans le monde une femme meurt en couches chaque minute, et que chaque jour dix mille bébés décèdent de complications lors de l’accouchement »

Certes, cette méthode a montré une diminution au recours à la césarienne, puisque 5.4 % seulement de future maman ont accouché à domicile avec une césarienne.

Ce choix d’accoucher à domicile doit surmonter le problème de la diminution du nombre des sages-femmes libérales, qui ne sont qu’une soixante en France.

 

Remboursement

Contrairement à ce qu’on peut penser l’accouchement à domicile coûte plus cher que d’accoucher dans une maternité hospitalière. Il faut compter entre 750 € et 1200 € par accouchement dont 313 € sont remboursés par la sécurité social Cependant certaines sages-femmes ajustent leurs tarifs selon le revenu du couple.

Pour tous les dépassements d’honoraire, il vaut mieux contacter les compagnies d’assurances (Filiassur assurance, MMA, Assuramut…) et communiquez la date approximative de la délivrance, et de leur informer de votre choix d’accoucher à domicile. Sans toutefois oublier après l’accouchement, d’inscrire votre nouveau-né, si vous avez un contrat d’hospitalisation familiale comme celle proposé par Filiassur, afin que votre nouveau-né bénéficiera de la couverture familiale.

Read More
Avr 27, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Après un long bras de fer avec la mairie LR, la mosquée de de Montfermeil contrainte de fermer

Après un long bras de fer avec la mairie LR, la mosquée de de Montfermeil contrainte de fermer

Après un long bras de fer avec la mairie LR, la mosquée de de Montfermeil contrainte de fermer

Alors que les musulmans en France se préparent pour accueillir le mois de ramadan 2017, qui se pointera d’ici quelques semaines, Xavier Lemoine, le maire de Montfermeil a décidé de fermer la mosquée de sa ville et de priver les trois cent musulmans d’y prier.

Considérée comme l’un des plus grands lieux de cultes musulmans dans l’Ile-de-France, la mosquée de Seine-Saint-Denis reçoit en moyenne une centaine de musulmans venus des quatre coins de la région pour y prier.

Du début à la fin du ramadan, cette mosquée devient un lieu de rencontre, d’échange et de partage entre les musulmans de Seine-Saint-Denis, Saint-Ouen Aubervilliers, Bobigny, Courbevoie, Neuilly-sur-Seine, Epinay-sur-Seine…

Au terme de cinq ans d’un bras de fer avec la mairie, la mosquée de Montfermeil a fermé ce vendredi. La justice avait estimé que le lieu de culte ne répondait pas aux normes de sécurité.

Le Conseil de Culte Musulmans de Montfermeil a pris la décision de fermer la mosquée et d’interdire l’accueil du public dans ce pavillon qui recevait jusqu’à 1 000 fidèles.

Les musulmans se protestent ! 

Que pensent les musulmans de la fermeture de la mosquée quelques semaines avant le début du ramadan 2017 ?

En ce jour de grande prière, environ trois cent fidèles musulmans se sont réunis cet après-midi devant la mosquée de Montfermeil pour priver en pleine rue et sur les trottoirs.

Les manifestants se rassemblaient quelques minutes avant l’heure de la prière en annonçant leur mécontentement.  « Non à la fermeture de la mosquée, 1 500 fidèles sans lieu de culte », pouvait-on lire sur une banderole accrochée au pavillon.

Ce conflit date à peu près de cinq, juste après l’élection du maire Xavier Lemoine des Républicains et l’homme proche de Christine Boutin et vice-président du Parti chrétien-démocrate.

« Nous nous trouvons obligés de nous rassembler aujourd’hui et de mettre fin à cette affaire. Nous demandons au maire Montfermeil de rouvrir la mosquée. » S’exprime un jeune musulman de 25 ans.

Quant à Adel un jeune de 35 ans, pense que le maire ne rate aucune occasion pour montrer son désaccord avec les musulmans et qu’il est temps de mettre fin à ce conflit. « Regardez-moi ces vieux priés sur les trottoirs, je tiens à rappeler que ces vieux-là, ont contribuer à la construction de ce pays et ils se sont investis à cœur joie pour faire de la France ce qu’elle est aujourd’hui. » Affirme le jeune-homme.

 

 

 

Read More
Avr 17, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Comment peut-on aider les enfants à mieux manger à la cantine ?

Comment peut-on aider les enfants à mieux manger à la cantine ?

Comment peut-on aider les enfants à mieux manger à la cantine ?

L’alimentation des enfants à l’école est une des plus grandes préoccupations des parents et des établissements scolaires. Comment peut-on convaincre les enfants de manger sain et équilibré à l’école ? Elior Group a apparemment trouvé la solution.

La cantine scolaire en France, reçoit en moyenne un enfant sur deux et sert à peu près un milliard de repas par jour. Au-delà d’une réponse aux besoins vitaux de l’enfant, la cantine joue un rôle très important dans le quotidien de nos petits bouts de chou.

Un bon repas servi à la cantine permet à l’élève de faire de sa pause déjeuner un véritable moment de plaisir culinaire et de préserver sa bonne santé en consommant des repas riches et équilibrés.

Leader de la restauration collective en France et responsable de l’alimentation de diverses cantines en Europe et en Amérique, le Group Elior a permis aux enfants de choisir eux-mêmes leurs repas à la cantine.

« Ce qui plaît aux parents et aux chefs cuisiniers n’attire pas forcément les enfants, c’est pourquoi il est important de faire participer l’enfant dans le choix de son repas. » Commente l’ex directeur de cabinet de ministre des PME et le responsable de l’innovation et des relations publiques d’Elior Group.

Le repas de midi est très important pour la santé de nos enfants, dès lors comment en faire un vrai instant de plaisir et les encourager à savourer le contenu de leurs assiettes ?

Faire de la pause déjeuner un moment de plaisir et de convivialité

Elior Group trouve qu’en faisant participer l’enfant à la composition de son assiette, il pourra non seulement dévorer leur contenu mais aussi, consommer abondement des plats riches équilibrés et riches en vitamines.

Les plats suggérés par Elior Group dédiés aux enfants sont uniquement concoctés à base de produits issus de l’agriculture biologique, contrôlés par des diététiciens et répondant aux normes sanitaires.

Au-delà de la composition du plat et de la provenance des ingrédients, de nombreux éléments peuvent inciter les enfants à bien manger à la cantine et à rendre le moment du déjeuner une pause de plaisir et de convivialité. Les couleurs vivifiantes des plats, le self-service, le goût raffiné, la décoration des assiettes… autant d’astuces qui peuvent encourager les enfants à bien à la cantine.

En effet, en invitant les enfants à essayer un plat et en notant leurs remarques et leurs appréciations, Elior Group va pouvoir améliorer et adapter ses recettes aux goûts de ses petits convives.

 

Read More
Fév 19, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Optic 2000 ne cesse de développer ses prestations au profit de ses clients

Optic 2000 ne cesse de développer ses prestations au profit de ses clients

Optic 2000 ne cesse de développer ses prestations au profit de ses clients

 

En collaboration avec Hub One, Optic 2000 lance une nouvelle solution comprend un PDA d’Honeywell, un pilotage vocal avec VoiXtreme et une bague-scanner Imager 2D.

Leader de la distribution optique en France, le groupe appartenant à Didier Papaz et présidé par Yves Guénin s’invente pour offrir le meilleur service à ses clients de tout âge.

Disposant de 1200 magasins et d’un centre logistique implanté Clamart et collaborant avec 130 collaborateurs de renom, l’entreprise d’optique dirigée Didier Papaz propose une prestation complète et complémentaire.

Du conseil, au montage à la réparation en passant par le contrôle et le suivi, Optic 2000 propose un service personnalisé à chacun de ses clients et livre près de 8 millions de paires de lunettes par année.

Une solution efficace pour des commandes de plus en plus importantes 

Livrant chaque jour près de 600 de paires de lunettes sur toute la France, Optic 2000 utilisait auparavant le réseau PDA pour gérer ses commandes et aider les préparateurs. Mais vu la forte demande de sa clientèle, le groupe optique a opté pour une solution suggérée par Hub One visant à gérer efficacement ses commandes et à livrer le plus rapidement possible ses colis.

La solution proposée par le Fournisseur de services mobiles et télécoms, Hub One est sous forme d’un service vocal VoiXtreme sur le terminal Dolphin 70e Black d’Honeywell accompagné d’une bague Imager 2D bluetooth.

Avec la solution VoiXtreme, les préparateurs sont à même de scanner les codes-barres avec la bague et d’effectuer des opérations en dictée vocale, le tout avec un traitement local sur le terminal avant transmission des données au PGI.

L’outil suggéré par le groupe de services en technologies de l’information et de communication Hub One, est très pratique et ne demande aucune formation professionnelle. Avec une interface ergonomique et des outils simples à utiliser, cette application sera une solution incontournable pour la gestion des ventes et pour la livraison des commandes d’Optic 2000.

Cette solution s’inscrit dans une démarche de développement de l’entreprise visant à minimiser la difficulté des tâches et à alléger les opérations effectuées par les employés.

Essayé dans un premier lieu par les utilisateurs pilotes, cet outil de gestion est jugé très bénéfiques et facilitant la tâche des préparateurs de la réception des demandes à la livraison des commandes.

 

 

Read More
Déc 27, 2016

Posted by | Commentaires fermés sur Burnout : symptômes, risques et traitement

Burnout : symptômes, risques et traitement

Burnout : symptômes, risques et traitement

Le burnout a été qualifié comme une pathologie mentale qui entre dans la liste des maladies de travail. Au sein de l’entreprise, personne n’est à l’abri, tout le monde est exposé à un risque de burnout. En repérant les symptômes de l’épuisement professionnel, l’intervention médicale est impérative.

Cadre professionnel et syndrome d’épuisement

Dans leur ouvrage, « Vaincre l’épuisement professionnel », Suzanne Peters et Patrick Mesters, trouvent que « 5 % des salariés seraient en burn out moyen, 16 % seraient à risque, et entre 4 et 7 % en burn out complet ». Ce syndrome, provient d’un engagement excessif au travail, de l’accumulation des taches et d’autres facteurs qui guident l’individu vers un épuisement professionnel. D’après ces deux spécialistes, cette pathologie touche, généralement « les personnes très engagées dans leur travail, qui aiment leur entreprise, des personnes ‘pilier’. Ce sont elles qui subissent le plus les tensions et le stress ». C’est également, les personnes perfectionnistes et les personnes le plus dévouées à leur travail, qui sont exposées à risque d’un burnout. Une personne qui se donne à fond dans son travail, a toujours besoin d’une certaine motivation ou d’une reconnaissance. Ne trouvant pas un environnement favorable (stress chronique, pression, surcroit de travail, manque d’autonomie…), l’employé finit par craquer. Les spécialistes, et les psychologues comme Catherine Vasey, expliquent que c’est les conditions de travail, qui provoquent le burnout, boreout ou autres pathologies liés à un environnement professionnel instable.

Comment dépister ce syndrome ?

Plusieurs symptômes sont associés au syndrome du burnout. La gravité de ces symptômes, varie selon la personnalité, la résistance et la fragilité de la personne concernée. Le burnout, peut provoquer les troubles de sommeil, le manque d’appétit, des malaises, des problèmes dermatologiques, des migraines et autres…

Dans certains cas, le burnout se présente avec des maladies cardiovasculaires et autres malaises plus graves. De plus, le syndrome d’épuisement professionnel, engendre une sensation fatigue excessive, des sentiments de persécution et des troubles de comportement. Sur le plan cognitif et comportemental, l’individu peut souffrir des trous de mémoire, des troubles d’expression et de concentration. Petit à petit, le salarié, commence à perdre le goût de la vie et il commence à s’isoler en écartant les gens qui l’entourent.

Le plan de traitement à suivre

En repérant ces signes, la personne concernée doit consulter le médecin de travail ou un autre spécialiste dans le domaine, pour l’aider à surmonter les difficultés rencontrées. Le burnout, peut être passager, s’il est pris en charge convenablement. Les psychologues, proposent la psychothérapie et les médicaments antidépresseurs pour soigner les patients. L’industrie pharmaceutique a beaucoup évolué ces dernières années. On trouve actuellement un choix large et diversifié des médicaments antidépresseurs. Lundbeck, le groupe danois qui était dirigé par Marie-Laure Pochon, a présenté des avancées majeures dans ce domaine. L’ancienne Vice-présidente de Lundbeck, Marie-Laure Pochon, a consacré ses efforts pour trouver les solutions les plus pertinentes sur le secteur.

 

 

Read More