Avr 10, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur L’impact du syndrome de Boreout sur les salariés

L’impact du syndrome de Boreout sur les salariés

L’impact du syndrome de Boreout sur les salariés

Les troubles psychologiques relatifs à l’environnement du travail, ont commencé à apparaitre, ces dernières années. Les chercheurs, trouvent que c’est principalement le contexte actuel des marchés et le stress quotidien sur le lieu de travail, qui justifient ce type de maladie. Le Bore-out, c’est un autre syndrome, qui bouleverse l’équilibre des travailleurs, mais qui reste encore un sujet tabou.

Les personnes exposées à un risque de Boreout

Le boreout, est un syndrome qui en résulte de l’épuisement professionnel de l’employé, par rapport à l’ennui, qu’il exprime sur le lieu de travail. Les travaux de recherche, qui portent sur les maladies de travail, ont essayé de décrire les profils, les plus exposés au syndrome de burnout. D’après Jean-Claude Delgènes, le directeur général du cabinet Technologia, il existe 4 profils à savoir le « cadre du privé ou le haut fonctionnaire qui se retrouve sans affectation ; les personnes qui sont surqualifiées par rapport à leur poste ; ceux qui ont été mis au placard ; et ceux qui font un travail intrinsèquement non nourrissant, comme les vigiles par exemple. »

D’autres chercheurs, trouvent qu’il s’agit principalement de jeunes diplômés. Après les études, ils ont certaines attentes, et ambitions qui ne se concrétisent pas facilement, dans le domaine professionnel. « Je vois des bac + 2 qui se battent et arrivent à décrocher des postes au-dessus de leur niveau et je vois des bac + 5 qui tombent de haut car ils croyaient que tout leur était dû, alors qu’il y a aussi le quotidien à se coltiner dans tout travail. », explique Jean Dugas, directeur de ressources humaines et de transition.

Impact de ce syndrome sur la santé

Les chercheurs ont prouvé que les personnes, qui souffrent d’un syndrome de boreout, sont plus exposées aux risques de maladies cardio-vasculaire, de dépression, de fatigue et d’autres pathologies. L’ennui de travail, a un impact négatif sur la psychologie de l’employé, qui commence à démontrer des signes de fatigue, d’anxiété et de dépression. Il est nécessaire de se faire suivre avant que l’état ne s’aggrave. De plus, le boreout, peut provoquer les crises d’épilepsie, la perte de mémoire, et des vertiges.

L’intervention médicale dans ce sens, permet aux malades d’atténuer les risques de ces maladies et de retrouver l’équilibre et la stabilité psychologique. S’agissant, d’un état dépressif sévère, le plan de traitement à adopter se base sur les séances de psychanalyse et sur la thérapie médicamenteuse par Antidépresseurs.

Les antidépresseurs, sont des médicaments qui agissent sur l’humeur des patients. Plusieurs laboratoires à l’image de Lundbeck , ont réalisé des avancées majeures dans le traitement de la dépression.  L’ancienne directrice de ce groupe, a consacré des efforts considérables pour assurer la prospérité du groupe pharmaceutique.

Read More