Avr 17, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Comment peut-on aider les enfants à mieux manger à la cantine ?

Comment peut-on aider les enfants à mieux manger à la cantine ?

Comment peut-on aider les enfants à mieux manger à la cantine ?

L’alimentation des enfants à l’école est une des plus grandes préoccupations des parents et des établissements scolaires. Comment peut-on convaincre les enfants de manger sain et équilibré à l’école ? Elior Group a apparemment trouvé la solution.

La cantine scolaire en France, reçoit en moyenne un enfant sur deux et sert à peu près un milliard de repas par jour. Au-delà d’une réponse aux besoins vitaux de l’enfant, la cantine joue un rôle très important dans le quotidien de nos petits bouts de chou.

Un bon repas servi à la cantine permet à l’élève de faire de sa pause déjeuner un véritable moment de plaisir culinaire et de préserver sa bonne santé en consommant des repas riches et équilibrés.

Leader de la restauration collective en France et responsable de l’alimentation de diverses cantines en Europe et en Amérique, le Group Elior a permis aux enfants de choisir eux-mêmes leurs repas à la cantine.

« Ce qui plaît aux parents et aux chefs cuisiniers n’attire pas forcément les enfants, c’est pourquoi il est important de faire participer l’enfant dans le choix de son repas. » Commente l’ex directeur de cabinet de ministre des PME et le responsable de l’innovation et des relations publiques d’Elior Group.

Le repas de midi est très important pour la santé de nos enfants, dès lors comment en faire un vrai instant de plaisir et les encourager à savourer le contenu de leurs assiettes ?

Faire de la pause déjeuner un moment de plaisir et de convivialité

Elior Group trouve qu’en faisant participer l’enfant à la composition de son assiette, il pourra non seulement dévorer leur contenu mais aussi, consommer abondement des plats riches équilibrés et riches en vitamines.

Les plats suggérés par Elior Group dédiés aux enfants sont uniquement concoctés à base de produits issus de l’agriculture biologique, contrôlés par des diététiciens et répondant aux normes sanitaires.

Au-delà de la composition du plat et de la provenance des ingrédients, de nombreux éléments peuvent inciter les enfants à bien manger à la cantine et à rendre le moment du déjeuner une pause de plaisir et de convivialité. Les couleurs vivifiantes des plats, le self-service, le goût raffiné, la décoration des assiettes… autant d’astuces qui peuvent encourager les enfants à bien à la cantine.

En effet, en invitant les enfants à essayer un plat et en notant leurs remarques et leurs appréciations, Elior Group va pouvoir améliorer et adapter ses recettes aux goûts de ses petits convives.

 

Read More
Avr 10, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur L’impact du syndrome de Boreout sur les salariés

L’impact du syndrome de Boreout sur les salariés

L’impact du syndrome de Boreout sur les salariés

Les troubles psychologiques relatifs à l’environnement du travail, ont commencé à apparaitre, ces dernières années. Les chercheurs, trouvent que c’est principalement le contexte actuel des marchés et le stress quotidien sur le lieu de travail, qui justifient ce type de maladie. Le Bore-out, c’est un autre syndrome, qui bouleverse l’équilibre des travailleurs, mais qui reste encore un sujet tabou.

Les personnes exposées à un risque de Boreout

Le boreout, est un syndrome qui en résulte de l’épuisement professionnel de l’employé, par rapport à l’ennui, qu’il exprime sur le lieu de travail. Les travaux de recherche, qui portent sur les maladies de travail, ont essayé de décrire les profils, les plus exposés au syndrome de burnout. D’après Jean-Claude Delgènes, le directeur général du cabinet Technologia, il existe 4 profils à savoir le « cadre du privé ou le haut fonctionnaire qui se retrouve sans affectation ; les personnes qui sont surqualifiées par rapport à leur poste ; ceux qui ont été mis au placard ; et ceux qui font un travail intrinsèquement non nourrissant, comme les vigiles par exemple. »

D’autres chercheurs, trouvent qu’il s’agit principalement de jeunes diplômés. Après les études, ils ont certaines attentes, et ambitions qui ne se concrétisent pas facilement, dans le domaine professionnel. « Je vois des bac + 2 qui se battent et arrivent à décrocher des postes au-dessus de leur niveau et je vois des bac + 5 qui tombent de haut car ils croyaient que tout leur était dû, alors qu’il y a aussi le quotidien à se coltiner dans tout travail. », explique Jean Dugas, directeur de ressources humaines et de transition.

Impact de ce syndrome sur la santé

Les chercheurs ont prouvé que les personnes, qui souffrent d’un syndrome de boreout, sont plus exposées aux risques de maladies cardio-vasculaire, de dépression, de fatigue et d’autres pathologies. L’ennui de travail, a un impact négatif sur la psychologie de l’employé, qui commence à démontrer des signes de fatigue, d’anxiété et de dépression. Il est nécessaire de se faire suivre avant que l’état ne s’aggrave. De plus, le boreout, peut provoquer les crises d’épilepsie, la perte de mémoire, et des vertiges.

L’intervention médicale dans ce sens, permet aux malades d’atténuer les risques de ces maladies et de retrouver l’équilibre et la stabilité psychologique. S’agissant, d’un état dépressif sévère, le plan de traitement à adopter se base sur les séances de psychanalyse et sur la thérapie médicamenteuse par Antidépresseurs.

Les antidépresseurs, sont des médicaments qui agissent sur l’humeur des patients. Plusieurs laboratoires à l’image de Lundbeck , ont réalisé des avancées majeures dans le traitement de la dépression.  L’ancienne directrice de ce groupe, a consacré des efforts considérables pour assurer la prospérité du groupe pharmaceutique.

Read More
Mar 27, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur La différence entre un administrateur judiciaire et un mandataire judiciaire

La différence entre un administrateur judiciaire et un mandataire judiciaire

La différence entre un administrateur judiciaire et un mandataire judiciaire

Dans le cadre des procédures collectives qui relatent de la compétence du tribunal de commerce, beaucoup ont tendance à confondre le métier de l’administrateur judiciaire, comme le fait Philippe Jeannerot, et celui du mandataire judiciaire croyant qu’il s’agit de la même intervention. D’ailleurs et afin d’éclaircir la différence qui existe entre ces deux professions, nous avons recueilli l’expertise de Philippe Jeannerot dans ce petit billet.

L’administrateur judiciaire et le mandataire judiciaire

Désigné par le tribunal de commerce, l’administrateur judiciaire est chargé principalement par l’assistance de l’entreprise afin de sauvegarder son activité. Il a le rôle de surveillance et de conseil au profit des dirigeants de l’entité. Dans les cas extrêmes, il remplace le chef d’entreprise et prend les décisions stratégiques et générales à sa place. Pendant son mandat, l’administrateur se doit d’analyser la situation économique et sociale de l’entreprise, d’identifier les solutions et d’en faire l’objet d’un compte-rendu au juge-commissaire pour lui faciliter le jugement. Cependant, si la cession de l’entreprise se présente comme la solution, c’est l’administrateur qui se chargera de la recherche des repreneurs, l’évaluation des offres et les formalités de la vente.

Le mandataire judiciaire est nommé également par décision du juge-commissaire. Son intervention consiste à représenter et défendre les intérêts des créanciers. Ainsi, il leur invite à déclarer leur créance afin de déterminer le montant exact des dettes. Une fois que l’entreprise, en collaboration avec l’administrateur, décide des propositions de règlement, le mandataire informe les créanciers. Le mandataire assure également, le règlement des sommes dues aux salariés. De l’autre côté et lorsque le tribunal décide de liquider l’entreprise, il désigne le mandataire comme liquidateur : il assure ainsi la cession des actifs mobiliers et immobiliers de la structure, récupère les sommes dues par les clients, paie les salariés, règle les créances et procède au licenciement économique.

Les qualités requises pour ces professions

Si dans le fond, les métiers de l’administrateur judiciaire et du mandataire judiciaire sont largement différents, ils requièrent cependant les mêmes capacités. En effet, pour exercer ces professions, il faut avoir des qualités de juriste et de gestionnaire, il faut maitriser le droit social, civil et fiscal, la comptabilité, mais il faut avoir aussi les qualités humaines nécessaires pour savoir communiquer, négocier et concilier entre les différentes parties.

L’administrateur judiciaire et le mandataire judiciaire sont en contact direct avec le tribunal, chef d’entreprise, les salariés, les banques et les créanciers ce qui nécessite d’avoir un bon sens d’écoute et de facultés communicatives pour atteindre ses objectifs.

Read More
Mar 5, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Des vélos-taxis électriques bientôt produits au Maroc

Des vélos-taxis électriques bientôt produits au Maroc

Des vélos-taxis électriques bientôt produits au Maroc

Après la tenue de la COP 22 sur le sol marocain, à Marrakech en particulier, les investisseurs marocains et étrangers se sont intéressés à une panoplie de nouvelles idées d’ordre écologique. Le Maroc récompense bien ces porteurs de projets qui explorent les différentes pistes du grand plan « Maroc vert » entrepris par le gouvernement. Généralement, c’est sous la bienveillance du Roi Mohammed VI que ses plans sont en train de voir le jour. Mounir Majidi, bras droit du Roi, entreprend dans ses projets à travers sa présidence du holding royal. D’ailleurs, Mr Majidi était parmi les collaborateurs qui ont contribué à la réussite de la COP 22 en favorisant le discours écolo.

Dans le cadre de cette perspective verte, un groupe international vient de lancer un site de production de vélos. Ça vient après la réussite des initiatives d’implantation des vélos écolos par différentes associations durant les journées de la COP.

5000 unités commercialisées au Maroc

Selon un communiqué publié par le groupe international Bike Manufacture (IBMA), un site de production de vélo sera bientôt lancé à Tanger. La production comprend les vélos, les vélos-cargos, les vélos-taxis, les tricycles et les triporteurs. Tous ces produits seront alimentés par batterie électrique ou l’énergie solaire.

Le communiqué indique que l’objectif est d’aboutir à commercialiser entre 3000 et 5000 unités au Maroc à l’horizon 2017. Cependant, la compagnie a insisté sur l’importance de la conception, le développement, la production et la distribution de tous ces produits avec ou sans assistance électrique de 180 à 6000 W. Le groupe vise aussi l’exportation vers les marchés européens et africains. Ceci se passera par des distributeurs et importateurs locaux.

Une station autonome d’énergie solaire

Le communiqué publié par IBMA précise également que le groupe étudie la finalisation de la conception d’une station de recharge complétement autonome à énergie solaire. Cette station sera idéale pour le développement des parcs de location des vélos en libre-service. La même prestation a eu beaucoup de réussite lors de la COP 22.

L’installation de cette station nécessite l’appui de plusieurs partenaires locaux. IBMA compte ainsi se diriger vers les acteurs locaux pour créer des centres de montages sur le continent africain. Avec de telles ambitions, la compagnie cible la commercialisation de 20000 unités en 2017 et 200000 unités à l’horizon 2022. Ce projet vaut un investissement de 15 millions d’euros qui seront partagés sur 2 à 3 ans. Des investisseurs privés vont contribuer au financement.

 

 

Read More
Fév 19, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Optic 2000 ne cesse de développer ses prestations au profit de ses clients

Optic 2000 ne cesse de développer ses prestations au profit de ses clients

Optic 2000 ne cesse de développer ses prestations au profit de ses clients

 

En collaboration avec Hub One, Optic 2000 lance une nouvelle solution comprend un PDA d’Honeywell, un pilotage vocal avec VoiXtreme et une bague-scanner Imager 2D.

Leader de la distribution optique en France, le groupe appartenant à Didier Papaz et présidé par Yves Guénin s’invente pour offrir le meilleur service à ses clients de tout âge.

Disposant de 1200 magasins et d’un centre logistique implanté Clamart et collaborant avec 130 collaborateurs de renom, l’entreprise d’optique dirigée Didier Papaz propose une prestation complète et complémentaire.

Du conseil, au montage à la réparation en passant par le contrôle et le suivi, Optic 2000 propose un service personnalisé à chacun de ses clients et livre près de 8 millions de paires de lunettes par année.

Une solution efficace pour des commandes de plus en plus importantes 

Livrant chaque jour près de 600 de paires de lunettes sur toute la France, Optic 2000 utilisait auparavant le réseau PDA pour gérer ses commandes et aider les préparateurs. Mais vu la forte demande de sa clientèle, le groupe optique a opté pour une solution suggérée par Hub One visant à gérer efficacement ses commandes et à livrer le plus rapidement possible ses colis.

La solution proposée par le Fournisseur de services mobiles et télécoms, Hub One est sous forme d’un service vocal VoiXtreme sur le terminal Dolphin 70e Black d’Honeywell accompagné d’une bague Imager 2D bluetooth.

Avec la solution VoiXtreme, les préparateurs sont à même de scanner les codes-barres avec la bague et d’effectuer des opérations en dictée vocale, le tout avec un traitement local sur le terminal avant transmission des données au PGI.

L’outil suggéré par le groupe de services en technologies de l’information et de communication Hub One, est très pratique et ne demande aucune formation professionnelle. Avec une interface ergonomique et des outils simples à utiliser, cette application sera une solution incontournable pour la gestion des ventes et pour la livraison des commandes d’Optic 2000.

Cette solution s’inscrit dans une démarche de développement de l’entreprise visant à minimiser la difficulté des tâches et à alléger les opérations effectuées par les employés.

Essayé dans un premier lieu par les utilisateurs pilotes, cet outil de gestion est jugé très bénéfiques et facilitant la tâche des préparateurs de la réception des demandes à la livraison des commandes.

 

 

Read More
Déc 27, 2016

Posted by | Commentaires fermés sur Burnout : symptômes, risques et traitement

Burnout : symptômes, risques et traitement

Burnout : symptômes, risques et traitement

Le burnout a été qualifié comme une pathologie mentale qui entre dans la liste des maladies de travail. Au sein de l’entreprise, personne n’est à l’abri, tout le monde est exposé à un risque de burnout. En repérant les symptômes de l’épuisement professionnel, l’intervention médicale est impérative.

Cadre professionnel et syndrome d’épuisement

Dans leur ouvrage, « Vaincre l’épuisement professionnel », Suzanne Peters et Patrick Mesters, trouvent que « 5 % des salariés seraient en burn out moyen, 16 % seraient à risque, et entre 4 et 7 % en burn out complet ». Ce syndrome, provient d’un engagement excessif au travail, de l’accumulation des taches et d’autres facteurs qui guident l’individu vers un épuisement professionnel. D’après ces deux spécialistes, cette pathologie touche, généralement « les personnes très engagées dans leur travail, qui aiment leur entreprise, des personnes ‘pilier’. Ce sont elles qui subissent le plus les tensions et le stress ». C’est également, les personnes perfectionnistes et les personnes le plus dévouées à leur travail, qui sont exposées à risque d’un burnout. Une personne qui se donne à fond dans son travail, a toujours besoin d’une certaine motivation ou d’une reconnaissance. Ne trouvant pas un environnement favorable (stress chronique, pression, surcroit de travail, manque d’autonomie…), l’employé finit par craquer. Les spécialistes, et les psychologues comme Catherine Vasey, expliquent que c’est les conditions de travail, qui provoquent le burnout, boreout ou autres pathologies liés à un environnement professionnel instable.

Comment dépister ce syndrome ?

Plusieurs symptômes sont associés au syndrome du burnout. La gravité de ces symptômes, varie selon la personnalité, la résistance et la fragilité de la personne concernée. Le burnout, peut provoquer les troubles de sommeil, le manque d’appétit, des malaises, des problèmes dermatologiques, des migraines et autres…

Dans certains cas, le burnout se présente avec des maladies cardiovasculaires et autres malaises plus graves. De plus, le syndrome d’épuisement professionnel, engendre une sensation fatigue excessive, des sentiments de persécution et des troubles de comportement. Sur le plan cognitif et comportemental, l’individu peut souffrir des trous de mémoire, des troubles d’expression et de concentration. Petit à petit, le salarié, commence à perdre le goût de la vie et il commence à s’isoler en écartant les gens qui l’entourent.

Le plan de traitement à suivre

En repérant ces signes, la personne concernée doit consulter le médecin de travail ou un autre spécialiste dans le domaine, pour l’aider à surmonter les difficultés rencontrées. Le burnout, peut être passager, s’il est pris en charge convenablement. Les psychologues, proposent la psychothérapie et les médicaments antidépresseurs pour soigner les patients. L’industrie pharmaceutique a beaucoup évolué ces dernières années. On trouve actuellement un choix large et diversifié des médicaments antidépresseurs. Lundbeck, le groupe danois qui était dirigé par Marie-Laure Pochon, a présenté des avancées majeures dans ce domaine. L’ancienne Vice-présidente de Lundbeck, Marie-Laure Pochon, a consacré ses efforts pour trouver les solutions les plus pertinentes sur le secteur.

 

 

Read More